Peut-on se fier aux purificateurs d’air ?

Poussières, fumées, poils d’animaux, moisissures, solvants… L’air intérieur est plus pollué que celui de l’extérieur. Arrivés sur le marché depuis quelques années, les purificateurs d’air s’invitent dans de nombreux foyers pour assainir l’air intérieur. Ces appareils électriques sont destinés aux personnes asthmatiques, celles qui souffrent d’allergies et de maladies respiratoires. Mais ce n’est pas tout, ils sont également recommandés pour les citadines qui vivent dans un environnement très pollué. Mais peut-ont vraiment fier à ces types appareils pour purifier l’air ? La réponse dans cet article.

Comprendre le fonctionnement des purificateurs d’air

Le principe fonctionnement d’un purificateur d’air diffère d’un modèle à un autre. Généralement, le traitement de l’air passe par plusieurs étapes à travers des différents filtres. Pour fonctionner, l’appareil doit être branché sur un secteur électrique à l’aide d’un câble d’alimentation. Il aspire, filtre et propulse de l’air frais dans l’habitation. Pour vous expliquer au mieux le fonctionnement d’un purificateur d’air, voici les différentes étapes de filtration de base :

  • Étape 1 : l’air aspiré passe d’abord à travers le pré-filtre. Le rôle de ce premier filtre consiste à capter tous les particules les plus épaisses telles que les poils d’animaux, les cheveux, les poussières…
  • Étape 2 : l’air va traverse le filtre HEPA qui va retenir les particules les plus fines de tailles de 0,3 µm.
  • Étape 3 : sorti dans le filtre HEPA, l’air passe maintenant dans le filtre à charbon actif qui va supprimer les composants organiques volatils dans l’air. Ce type de filtre permet également d’éliminer les mauvaises odeurs et les odeurs de l’humidité.
  • Étape 4 : le traitement de l’air continu en traversant le catalyseur pour transformer les polluants en vapeur d’eau et en gaz carbonique.
  • Étape 5 : L’air va par la suite traverser la photocatalyse, activée avec les lampes UV pour éliminer les polluants transformés en vapeur d’eau et gaz carbonique.
  • Étape 6 : cette dernière étape consiste à diffuser d’ions négatifs et de propulser l’air traité dans la toute la pièce.
    Sous certains critères et normes, le niveau d’efficacité d’épuration de l’air peut aller jusqu’à 99,9 %.

Utiliser un purificateur d’air : est-ce vraiment efficace ?

Utiliser un purificateur d’air est-ce vraiment efficaceL’efficacité d’un purificateur d’air dépend de quelques critères et normes. On ne peut garantir une efficacité absolue, mais si les critères sont bien respectés, on peut évoquer une efficacité supérieure à 99%. Pour les personnes qui souffrent d’allergie ou asthmatiques, l’utilisation d’un purificateur d’air permet d’éviter la manifestation des symptômes. Il faut donc vérifier si l’appareil répond à aux normes de qualité requises. A commencer par les différents types de filtres intégrés dans l’appareil. Les purificateurs équipés de filtres HEPA de grade médical (H12 et H13) sont très performants pour éliminer les plus fines particules.

Les purificateurs d’air proposant de nombreuses étapes de filtration sont également à privilégier si vous souhaitez créer un environnement sain. Parmi les différents types de filtres indispensables, on peut citer : le préfiltre, le filtre HEPA, le filtre au charbon actif… et en complément les filtres ioniques. Plus l’étape de filtration est nombreuse, plus le niveau d’épuration est meilleur. Les filtres doivent être nettoyés et changés régulièrement pour garantir une meilleure efficacité de votre purificateur d’air. Un lavage tous les 3 à 4 semaines est idéal pour conserver la qualité de votre appareil.

Il est également conseillé de vérifier le CADR ou le débit d’air que l’appareil peut fournir par heure dans une pièce. Un CADR de 75m3/heure, est idéal pour purifier une petite pièce de 10 à 15m² environ. Pour une pièce de plus de 25m², le CADR doit être à partir de 200m3/heure. Il est conseillé de bien vérifier ces indices pour assurer que l’appareil correspond bien à vos attentes. Les fabricants qui ne communiquent pas le type de filtre utilisés, les étapes de filtration et le débit d’air par heure (CADR) ne sont pas fiables.

Les avantages de l’utilisation d’un purificateur d’air

En privilégiant les purificateurs d’air qui répondent aux normes de qualité, vous pouvez profiter de nombreux avantages procurés par ce type d’appareil. L’utilisation de purificateur d’air professionnel à la maison est tout aussi bénéfique pour notre santé que pour notre confort au quotidien. Bien que son efficacité ne soit pas à 100%, le purificateur d’air permet de protéger les enfants, les personnes âgées des maladies chroniques et des maladies respiratoires. Il peut également éliminer les polluants déclencheurs d’attaques d’asthme à la maison : la poussière, le pollen, les odeurs d’animaux…

Ce type d’appareil est également capable de capter les composés organiques volatils (COV) dans l’air intérieur : produits chimiques, colles, peintures, détergents… Ces composants sont d’ailleurs dangereux pour la santé car ils peuvent favoriser le développement de leucémie et de lymphome. Mais ce n’est pas tout, en utilisant un purificateur d’air, on peut également éviter les risques des réactions allergiques. L’appareil supprimer peut toutes sortes d’allergènes sans libérer d’ozone. Il traite les fumées de tabac et de cigarettes pour prévenir les différentes maladies respiratoires et pulmonaires. Pour les endroits les plus pollués, le purificateur d’air est votre meilleur allié pour réduire le niveau de dioxyde de carbone. A savoir que les appareils dotés de filtres ioniques peuvent également procurer une sensation vivifiante semblable à celle que l’on ressent quand on est dans la nature.

Certes, l’utilisation des purificateurs d’air vous permettra de bénéficier d’une atmosphère agréable, mais il est toujours conseillé de bien ouvrir les fenêtres au petit matin pour garantir une meilleure aération. Mais comment savoir si le purificateur d’air fonctionne correctement ? Pour déterminer si l’appareil est bien efficace, il est tout à fait possible de mesurer la qualité de l’air intérieur. Certains purificateurs d’air sont équipés d’afficheurs numériques ou d’application mobile vous permettant d’évaluer et de connaitre la qualité de l’air intérieur. Mais vous pouvez utiliser d’autres dispositifs plus fiables : un capteur de particules ou un détecteur de monoxyde de carbone. Vous trouverez également sur le marché des kits complets permettant de tester et d’identifier les différents types de polluant présents dans l’air.