Ioniseur ou purificateur d'air ?

Moisissures, acariens, allergènes, poussières, poils d’animaux, … tous ces polluants atmosphériques s’invitent dans votre maison au quotidien. Résultat : vous pouvez développer des problèmes respiratoires ou aggraver vos allergies. Dans ces circonstances, il est primordial d’améliorer la qualité de l’air intérieur. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités. Parmi les plus courantes (et les plus efficaces), il y a les ioniseurs et les purificateurs d’air. Mais que choisir entre les deux ? C’est ce que nous allons voir. 

 

C’est quoi un ioniseur ?

 

Également appelé purificateur d’air ionique, cet appareil fonctionne à travers les ions négatifs qui sont envoyés dans la pièce. Ces derniers s’accrochent alors aux particules polluantes chargées positivement. Le poids de ces micro-organismes et celui de l’ion étant si fort que le polluant tombe au sol. Votre air est ainsi purifié. 

Mais attention, avec l’ionisation de l’air, les contaminants restent dans la maison. Plus précisément, ils sont à terre. Pour les éliminer totalement, il faut ensuite passer l’aspirateur. 

 

C’est quoi un purificateur d’air ? 

 

Le purificateur d’air traditionnel fonctionne avec un système de filtration. L’idée est alors de filtrer l’air en éliminant tous les composés organiques volatils (COV) qui l’envahissent.  Une fois que tous ces polluants sont contenus, un air plus sain est expulsé dans votre logement. Le processus se répète ensuite à chaque fois que de nouvelles particules nocives contaminent votre intérieur. 

Aujourd’hui, il existe des dizaines de techniques de purification de l’air. Et donc des dizaines de filtres. Voici les plus courants : 

  • Le préfiltre : celui-ci retient les plus grosses particules, comme les poils d’animaux. 
  • Le filtre HEPA : ils peuvent éliminer des particules allant jusqu’à 0,3 µm. 
  • Les filtres pollens : ils filtrent essentiellement le pollen. Autrement dit, des particules d’environ 1 µm
  • Les filtres anti-bactérien : ce type de filtre vous permet d’éliminer les différentes bactéries et virus qui circulent dans l’air. 
  • Le filtre à charbon actif : ici, l’idée est de supprimer les mauvaises odeurs et les gaz nocifs comme la fumée de cigarette.

Si vous souhaitez que votre air soit plus sain au quotidien, nous vous conseillons a minima la filtration HEPA, à charbon actif et le préfiltre. 

Quelles différences entre le purificateur et l’ioniseur ? 

De par leur fonctionnement, le purificateur et l’ioniseur d’air présentent des avantages et des inconvénients distincts. Voici quelques éléments qui vous permettent de faire la différence entre les deux. 

La surface couverte 

Ici, c’est l’ioniseur qui gagne. Et pour cause, les ions négatifs peuvent plus facilement se déplacer dans le logement. Il suffit qu’ils soient attirés par une charge positive. À ce titre, ils peuvent assainir l’air d’une pièce de près de 1000 m2. 

En revanche, les purificateurs d’air sont limités par la puissance du filtre. 

L’efficacité 

En matière de performance quant au traitement de l’air ambiant, le purificateur l’emporte haut la main. Et pour cause, selon les modèles, il peut supprimer jusqu’à 99,9 % des particules fines. Et s’il est équipé d’un filtre à charbon actif, les mauvaises odeurs sont également réduites à néant. 

En revanche, l’ioniseur n'élimine pas toutes les particules fines. Et encore moins les odeurs. 

Le prix

Vous l’aurez compris, de par son fonctionnement, la technologie du purificateur avec filtre HEPA est bien plus avancée que les ioniseurs. Mais cela représente également un coût. Les purificateurs sont donc généralement plus onéreux (plus ou moins 50 € supplémentaires)  que les ioniseurs. Même si cela dépend des marques et des modèles. 

L’entretien 

Le purificateur d’air étant doté d’un filtre, il faudra penser à le nettoyer. Mais aussi et surtout à le changer régulièrement. À l’inverse, les ioniseurs n’ont pas besoin d’entretien spécifique (sauf s’ils possèdent une plaque de collecte). Mais même si c’est le cas, cette plaque est valable à vie. Vous n’aurez donc pas à la remplacer. 

Design

Avec un ioniseur, vous n’avez pas beaucoup de choix. La plupart des modèles sont minces et verticaux. En revanche, pour les purificateurs d’air, les concepteurs regorgent d’imagination. Vous pourrez ainsi les adapter à la décoration intérieure de votre logement. 

Comment choisir entre le filtrage de l’air et l’ionisation ?

Le choix entre un ioniseur et un purificateur d’air dépend en grande partie de vos besoins. Dans tous les cas, ces deux appareils vous permettent de purifier l’air présent au sein de votre logement. Cela dit, ils présentent de nombreuses différences qui peuvent vous aider dans votre choix. 

Par exemple, si vous êtes asthmatique ou que vous avez un fumeur à la maison, il est préférable d’éliminer toutes les particules en suspension dans l’air (y compris les mauvaises odeurs liées à la fumée de cigarette). Dans ce cadre, le purificateur d’air (avec les filtres adaptés) est la meilleure option. 

En revanche, si vous avez un budget serré et que vous souhaitez purifier l’air intérieur des poils d’animaux qui vous envahissent, l’ioniseur sera suffisant pour répondre à vos besoins. Il en va de même si vous souhaitez assainir un très grand espace sans avoir à acheter plusieurs purificateurs, ni à les déplacer sur différentes prises.