Comment fonctionne un ioniseur ?

Pour éliminer toutes les sources de pollution au sein de votre logement, il existe plusieurs solutions : installer des plantes d’intérieur, aérer les pièces et bien sûr poser un ioniseur d’air. De quoi s’agit-il ? Comment fonctionne le ioniseur ? Comment le choisir ? Quels sont les avantages ? Où le placer dans la maison ? Découvrez toutes les réponses. 

C’est quoi les ions ?

Présents partout dans l’air, les ions sont des particules fines chargées électriquement.

Il en existe de deux sortes : 

  • Les ions positifs (ou cations) : ils sont issus de la pollution, des nouvelles technologies ou encore de l'atmosphère régnante avant un orage. Au-delà d’être mauvais pour la santé, ils sont également source d’anxiété et de nervosité. 
  • Les ions négatifs (ou anions) : à l'inverse, ces derniers se trouvent dans les espaces non pollués, tels que la mer, la montagne ou tous les endroits reculés. Dépourvus de pollution, ils procurent une sensation de bien-être à ceux qui le respirent et peuvent avoir de véritables vertus pour les personnes souffrant de pathologies spécifiques (comme les maladies respiratoires, les maux de tête ou la dépression). 

Vous l’aurez compris, pour être bien chez soi. Il est donc préférable d’avoir plus d’ions négatifs que positifs (ou à minima une charge neutre). C’est justement le rôle de l’ioniseur. Nous allons voir comment il fonctionne. 

Comment fonctionne le ioniseur ?

Dans les maisons, les particules en suspension dans l’air sont généralement chargées positivement du fait de la présence de pollution (les poussières, le pollen, les acariens, les poils d’animaux, la fumée de cigarette, les moisissures,…) et les ondes électromagnétiques produites par les outils électroménagers. 

Pour les éliminer, il faut donc ajouter des ions négatifs. Cela permet de retirer la charge positive de la molécule d’azote ou d'oxygène de l’air, afin d’aboutir à un résultat neutre. Et ça, c’est possible grâce au fonctionnement du ioniseur d’air. 

En effet, cet appareil diffuse des ions négatifs dans votre logement. À travers le phénomène électrostatique, ils sont automatiquement attirés par les substances nocives et s’y fixent. Le poids des anions alourdit ces micro-organismes, qui tombent directement par terre. Après un bon coup d’aspirateur, votre logement est purifié. 

Après avoir vu le fonctionnement du ioniseur, il convient de sélectionner le bon modèle. 

Comment choisir son ioniseur ?

Vous souhaitez un ioniseur qui fonctionne efficacement dans votre logement ? Voici quelques critères de choix à prendre en compte avant de passer à l’achat.

La génération d’ions négatifs

L’efficacité du ioniseur dépend ensuite de sa capacité à générer des ions négatifs. Plus elle est importante, plus l’espace est purifié. Mais attention, si vous avez un petit studio, il ne sert à rien de prendre un ioniseur avec une capacité maximale. 

En outre, portez également attention au débit d’air pour une portée encore plus grande. 

Les fonctionnalités

En plus de l’assainissement de l’air ambiant, certains ioniseurs disposent de plusieurs fonctionnalités supplémentaires. Par exemple, ils peuvent faire office de purificateurs d’air (avec filtre HEPA pour éliminer les mauvaises odeurs), humidificateurs, déshumidificateurs, diffuseurs d’huile essentielle, etc. 

Par ailleurs, vous trouverez des modèles intelligents. Ils sont ainsi capables de s’enclencher automatiquement lorsqu’ils détectent des agents polluants. 

Le design

Le fonctionnement de votre ioniseur est déterminant dans le choix de cet appareil. Mais ce n’est pas le seul critère de choix. Et pour cause, il est important de sélectionner un modèle qui ne dénature pas totalement votre intérieur.

Le niveau sonore

Si les ioniseurs d’air sont généralement plus silencieux que les purificateurs avec filtre, il convient toutefois de vérifier ce paramètre. En particulier si votre appareil dispose de plusieurs fonctionnalités. 

Cela vous permettra alors de purifier l’air ambiant la nuit, sans perturber votre sommeil. 

Le prix

L’achat d’un ioniseur doit évidemment dépendre de votre budget. Mais attention, cela ne doit pas constituer le premier critère de choix. Vous devez en effet sélectionner plusieurs appareils en mesure de répondre à vos besoins de purification de l’air. 

C’est seulement à cet instant que le prix devient un élément de différenciation. Mais si vous choisissez le modèle le moins cher, vous risquez de tomber sur un ioniseur bas de gamme, incapable d’assainir l’air de votre intérieur. Il s’agit donc de trouver le meilleur rapport qualité-prix. 

Justement, nous vous proposons un guide d’achat pour vous aider à faire votre choix. N’hésitez pas à le consulter. 

Pourquoi utiliser un ioniseur ? 

Le fonctionnement du ioniseur vous offre de multiples avantages. Voici les principaux. 

Une sensation de bien être

Les ions négatifs sont présents partout. Mais en fonction du lieu où vous vous trouvez, leur importance peut varier. Ainsi, si vous êtes au pied d’une cascade, vous bénéficierez des bienfaits de près de 50 000 ions négatifs. À la montagne, c’est entre 5000 et 10 000. Si vous allez en ville, la charge baisse considérablement avec une moyenne comprise entre 20 et 500 ions négatifs. Mais dans les lieux fermés, comme les appartements ou les bureaux, la charge peut baisser jusqu’à 10, voire 0 si votre logement est climatisé. 

Et cela peut avoir une influence sur votre état (aussi bien physique que mental), puisque ces particules ont pour particularité de vous apaiser. Alors à défaut d’être à la montagne ou au pied d’une cascade, vous pouvez opter pour un ioniseur d’air. 

Un air plus sain grâce à l’ioniseur 

Au-delà de la sensation de bien être transmise par les ioniseurs, c’est surtout une amélioration de la qualité de l’air intérieur dont vous bénéficierez. Et pour cause, en éliminant toutes les substances à charge positive, les purificateurs ioniseurs assainissent votre intérieur de toutes les particules polluantes qui l’envahissent. 

Et cela peut avoir une influence non négligeable sur votre état de santé. En effet, ces composés organiques volatils (COV) ne se contentent pas de parcourir l’air. Ils s’invitent aussi dans vos voies respiratoires. Et pour les personnes souffrant d’asthme ou d’allergies, cela ne fait qu’aggraver leur état. En outre, ces pollutions intérieures peuvent causer des problèmes respiratoires et parfois même des maladies cardiaques. Il est donc primordial d’éliminer toutes sources de pollution dans son logement. 

Où placer son ioniseur ?

Pour profiter du fonctionnement de votre ioniseur, nous vous conseillons de bien choisir son positionnement. 

D’abord au niveau de la pièce, il va sans dire qu’il faut privilégier les espaces où vous passez le plus de temps : le salon en journée et la chambre à coucher le soir. Si vous avez un nouveau-né, il est aussi conseillé d’installer un ioniseur dans sa chambre, car les tout-petits sont plus sensibles à l’air qu’ils respirent. 

Ensuite, pour l’emplacement en lui-même, l’idée est de faciliter la circulation de l’air. À ce titre, ne collez pas votre appareil auprès d’un mur.