Comment bien entretenir la ventilation de son logement ?

La qualité de l’air que vous respirez dans votre maison ou votre appartement possède une importance capitale pour la santé, mais également le confort des membres de votre famille. 

Pour éviter l’air vicié, vous avez pris la décision d’installer un système de ventilation performant à votre domicile. C’est une très bonne chose, mais attention, il va également falloir nettoyer et contrôler le bon fonctionnement de la ventilation régulièrement pour que l’air intérieur reste sain chez vous !

Pourquoi l’entretien régulier de la ventilation est-il indispensable ?

Une pièce correctement ventilée permet de limiter les polluants ainsi que l’humidité qui peuvent avoir un impact sur le bien-être et l’état de santé de votre famille. Pour y parvenir, un système de ventilation efficace doit être installé : c’est ce qui permet le renouvellement de l’air dans les pièces à vivre ainsi que dans les pièces humides. 

Mais attention, un contrôle de la ventilation doit être régulièrement mené, car il s’encrasse petit à petit. Entretenir sa ventilation de façon régulière est donc indispensable afin de continuer de renouveler l’air de manière efficace. Si vous ne le faites pas assez souvent, l’air sera de moins bonne qualité, de l’humidité se développera et des mauvaises odeurs apparaîtront. 

De plus, un système de ventilation bien entretenu, c’est l’assurance de faire des économies d’énergie : la consommation électrique d’une installation encrassée a tendance à être plus élevée. Vous éviterez également de devoir remplacer trop vite certaines pièces du système de ventilation : elles ont tendance à s’user plus vite quand elles sont encrassées, alors gare à la panne ou au manque d’efficience. 

Comment nettoyer ses grilles d’aération ?

Pour que le débit d’air reste constant au niveau des grilles d’aération de votre logement, vous devez les décrasser tous les 6 mois en moyenne. Pour les nettoyer, c’est très simple : utilisez de l’eau savonneuse pour éliminer toutes les saletés qui se sont accumulées au fil des jours. 

Entretenir sa ventilation : mode d’emploi

Pour les grilles d’aération, c’est assez simple. Mais qu’en est-il de l’entretien du système que vous utilisez pour ventiler votre maison ou votre appartement ? En réalité, tout dépend du type de ventilation que vous avez fait installer dans votre logement. 

Comment entretenir sa VMC simple flux ?

Si vous possédez une VMC simple flux chez vous, sachez que les entrées d’air qui se trouvent au niveau des fenêtres et des caissons de volets roulants ont tendance à s’encrasser assez rapidement. Idéalement, il faudrait les dépoussiérer chaque mois avec un chiffon ou mieux, un aspirateur.

Pour ce qui est des bouches d’extraction de la ventilation mécanique contrôlée simple flux qui se trouvent dans les pièces humides de votre logement, il est recommandé un nettoyage à l’eau savonneuse tous les 6 mois. 

Bien évidemment, si vous avez le moindre doute, prenez le temps de lire le mode d’emploi du fabricant de la VMC : c’est par exemple nécessaire pour démonter correctement les bouches d’extraction sans les abîmer.

Comment entretenir sa VMC double flux ? 

Chez vous, c’est une ventilation mécanique contrôlée double flux qui a été installée ? Voici comment procéder pour bien entretenir votre ventilation.

2 fois par an, les filtres de l’échangeur de la VMC double flux doivent être dépoussiérés. N’oubliez pas non plus de remplacer ces filtres une fois par an ou même plus tôt si vous avez l’impression qu’ils ne sont plus en bon état.

VMC simple ou double flux : faut-il faire intervenir un professionnel pour contrôler sa ventilation ? 

Chaque année, à la fin de l’hiver, il est recommandé de s’assurer que le ventilateur et plus particulièrement son moteur sont en bon état de marche. Celui-ci se trouve la plupart du temps dans les combles de votre logement.

Et tous les 3 ans, nous recommandons l’intervention d’un plombier chauffagiste qui pourra procéder à un nettoyage complet de votre équipement, mais également vérifier son bon fonctionnement (tension des gaines, débit d’air, etc.). 

Conduits de ventilation des parties communes en copropriété : quelle solution pour bien les nettoyer ?

Vous vivez dans un appartement situé dans une copropriété et vous vous demandez si le groupe d’extraction ainsi que les conduits de ventilation sont bien entretenus ? Rapprochez-vous du syndic de copropriété. En effet, c’est son rôle de mettre en place un contrat d’entretien et de maintenance pour le système de ventilation. 

À ce jour, il n’existe pas vraiment de règles concernant la périodicité d’entretien du système de ventilation en copropriété, mais voici ce qui est conseillé :

  • L’intervention 1 fois par an d’un plombier chauffagiste pour contrôler le bon fonctionnement de la VMC simple flux ;
  • Un ramonage 2 fois par an des conduits par un plombier chauffagiste.

La seule obligation légale qui existe concerne l’entretien des VMC gaz en copropriété : une visite de contrôle tous les 5 ans maximum doit être prévue pour vérifier que l’installation fonctionne bien. 

Entretenir sa ventilation : c’est facile et incontournable !

Hors de question de laisser les polluants et l’humidité rendre irrespirable votre maison ou votre appartement ? Dans ce cas, vous n’avez pas le choix, il va falloir prévoir un entretien régulier de votre système de ventilation. La bonne nouvelle, à la lecture de cet article, c’est que vous vous êtes sans doute rendu compte que ce n’est pas si compliqué que ça, bien au contraire. Pour éviter les oublis, vous pouvez mettre un rappel dans votre calendrier. 

Quelques minutes pour nettoyer son installation afin de mieux ventiler son logement, c’est rapide et ça permet à toute la famille de respirer un air frais et sain !