La ventilation des pièces de la maison

Ces 20 dernières années, les habitations ont gagné en confort grâce à l’amélioration de l’isolation. Les déperditions de chaleur ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Cependant, les logements sont aujourd’hui si bien isolés que la circulation de l’air n’est plus optimale. Dans les habitations très anciennes, la mise en place d’un système de ventilation n’était pas forcément nécessaire, mais pour les logements plus récents, c’est indispensable !

Une mauvaise ventilation des pièces d’une maison ou d’un appartement étant problématique, faisons le point sur ce qu’il est possible de faire pour permettre un renouvellement optimal de l’air de son logement. 

Pourquoi faut-il ventiler les pièces de sa maison ?

Avant toute chose, rappelons pourquoi il est si important de renouveler l’air de son logement :

  • On chasse les polluants et les mauvaises odeurs de son logement : l’air vicié laisse place à un air plus sain, chargé en oxygène, ce qui est indispensable pour préserver la santé des habitants du foyer ;
  • On limite la formation de moisissures dans les pièces humides de la maison ;
  • On sécurise son logement, car pour fonctionner sans risque, les appareils à combustion ont besoin d’un apport élevé en oxygène. 

Attention, il ne faut pas confondre aération et ventilation des logements :

  • L’aération quotidienne est incontournable, mais pas suffisante pour renouveler l’air d’un logement, surtout qu’il faut garder à l’esprit que l’air extérieur est également pollué (moins que l’air intérieur, mais tout de même !) ;
  • La ventilation est très efficace pour renouveler l’air d’une habitation : par exemple, la VMC permet d’évacuer l’air vicié à l’extérieur et de le remplacer par de l’air frais, également en provenance de l’extérieur.

Au final, aérer et ventiler les pièces de sa maison, c’est complémentaire ! Seulement aérer, c’est une bonne habitude, mais ce n’est pas suffisant. Et uniquement utiliser un système de ventilation, bien que cela soit très performant, se révélera bien plus efficace si vous continuez régulièrement d’ouvrir vos fenêtres. 

Ventilation des habitations : quelles sont les obligations ?

Bien ventiler sa maison, c’est important pour gagner en confort et préserver sa santé, car on risque moins de développer des pathologies respiratoires comme de l’asthme ou encore des allergies.

Mais savez-vous que c’est également une obligation légale ? Voici les points de loi qu’il faut retenir :

  • Le décret du 22 octobre 1955 et l’arrêté du 14 novembre 1958, même s’ils datent, précisent que l’aération est importante dans les habitations. Elle doit être rendue possible par l’ouverture des fenêtres, l’installation de grilles d’aération aux fenêtres ou encore la mise en place d’une VMC ;
  • L’arrêté du 22 octobre 1969 oblige les habitations individuelles et collectives construites à partir de cette date à installer une ventilation générale et permanente. Ainsi, les pièces principales du logement doivent obligatoirement posséder des entrées d’air. La cuisine, la salle de bain et les toilettes doivent également intégrer une évacuation d’air.
  • L’arrêté du 24 mars 1982 a établi les débits d’air à respecter en fonction de la surface du logement.

Bien évidemment, ces obligations légales précisent uniquement le minimum attendu en matière de ventilation dans les logements. De nos jours, avec l’amélioration de l’isolation des habitations, l’installation d’un système de ventilation efficace est indispensable pour de nombreux foyers.

Comment bien ventiler les pièces de vie ?

Dans votre salon et les chambres à coucher de votre maison, vous pouvez déjà aérer 15 minutes 2 fois par jour, de préférence avant 10h du matin et après 21h, été comme hiver. De cette manière, vous chasserez vers l’extérieur l’air vicié du logement pour faire entrer de l’air extérieur moins pollué.

Mais l’aération, ça ne suffit pas dans les pièces de vie. L’installation d’un système de ventilation (VMC simple flux, VMC double flux, ventilateur ou purificateur d’air) est une excellente solution pour respirer un air plus sain chez soi. Bien évidemment, ces systèmes de ventilation ont chacun leur mode de fonctionnement ainsi que des avantages et des inconvénients qui leur sont propres : à vous de choisir en fonction des besoins de votre maison en matière de ventilation ainsi que de votre budget !

Quel système de ventilation dans les pièces humides ?

Et dans les pièces humides, que faut-il faire ? Il va falloir adopter des techniques pour évacuer la vapeur d’eau qui charge la salle de bain et la cuisine à chaque fois que vous les utilisez. C’est important pour éviter la condensation et sur le long terme, la formation des moisissures. 

Voici nos conseils pour bien ventiler une pièce humide :

Si vous hésitez sur le système de ventilation à adopter dans les différentes pièces de la maison, nous vous recommandons de faire appel à un expert pour faire le point sur vos besoins ainsi que vos contraintes. En effet, dans certaines habitations, une VMC double flux se révélera indispensable alors que dans d’autres, un ventilateur de plafond sera suffisant.

La ventilation des pièces de la maison est véritablement incontournable si vous voulez gagner en confort chez vous tout en prenant soin de votre santé : chassez la pollution et l’humidité de chez vous pour enfin profiter d’un air frais et pur.