Qu’est-ce qu’un extracteur d’air ?

Vous trouvez votre salle de bain très humide ? Vous avez beau aérer après chaque douche, la pièce reste chargée en vapeur d’eau et des moisissures commencent à apparaître ? Vous êtes sans doute à la recherche d’une solution pour limiter le taux d’humidité dans votre salle de bain : et si vous optiez pour un extracteur d’air

À quoi sert un extracteur d’air ?

L’extracteur d’air (également appelé aérateur) est un dispositif très malin qui s’utilise surtout dans la salle de bain et la cuisine : très efficace dans les pièces humides, il permet l’évacuation de l’air vicié vers l’extérieur du logement. C’est un appareil utile pour lutter contre la pollution intérieure, l’humidité ambiante ainsi que les mauvaises odeurs. 

Vous vous demandez comment cet aérateur fonctionne ? Il s’agit tout simplement d’un boîtier en plastique qui embarque un petit ventilateur caché derrière une grille. On peut l’installer à divers endroits de la pièce : au plafond dans un angle ou juste au-dessus d’une douche, d’une baignoire ou d’un évier. 

Contrairement à d’autres systèmes de ventilation, l’extracteur d’air ne fonctionne pas constamment, mais plutôt par intermittence. Certains modèles sont équipés d’un détecteur d’humidité : dans ce cas, l’appareil se met en route à chaque fois que la pièce se charge en vapeur d’eau pour s’arrêter lorsque celle-ci a bien été évacuée vers l’extérieur du logement. Si le dispositif n’intègre pas de détecteur d’humidité, il faut le mettre en route manuellement, par exemple, après chaque utilisation de la salle de bain pour assurer une bonne circulation de l’air

Quelle différence entre la VMC et l’extracteur d’air ?

L’extraction d’air vous semble être une bonne solution pour retrouver une qualité de l’air intérieur correcte dans votre salle de bain ? Vous hésitez tout de même avec un autre type de ventilation comme la VMC simple flux ou la VMC double flux

En réalité, même si l’extracteur d’air est souvent considéré comme étant une alternative à la ventilation mécanique contrôlée, ce n’est pas vraiment le cas. En effet, la VMC reste une solution plus performante, car elle fonctionne en permanence. Mais quand il n’est pas possible d’installer une VMC ou que l’on ne dispose pas du budget nécessaire, l’extracteur d’air reste une solution intéressante pour ventiler les pièces humides de son logement. 

Comment choisir son extracteur d’air ?

Pour renouveler l’air dans votre salle de bain, votre cuisine ou vos toilettes, vous envisagez d’installer un dispositif qui permette d’extraire l’air vers l’extérieur de votre habitation ? Mais vous ne savez pas pour quel modèle opter ? 

Voici nos conseils pour trouver un appareil efficace contre l’humidité de l’air et les mauvaises odeurs dans toutes vos pièces humides.

Extracteur d’air tubulaire ou mural ?

Déjà, il faut savoir qu’il existe l’extracteur d’air tubulaire et l’extracteur d’air mural. Il va donc falloir que vous compreniez ce qui différencie ces 2 modèles pour faire le bon choix. 

L’extracteur d’air tubulaire intègre un conduit qui transfert l’air vicié vers une bouche d’évacuation.

L’extracteur d’air mural ne possède pas de conduit : l’air est directement transféré à l’extérieur.

Pour faire votre choix, tout dépend de la configuration de la pièce : n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui pourra vous recommander le modèle le plus adapté aux caractéristiques de votre pièce.

Les critères de choix pour trouver l’extracteur d’air qui vous convient

Voici les éléments auxquels vous allez devoir prêter attention lors de l’achat de votre aérateur :

  • Son débit en m3/h : plus la pièce est grande, plus le débit devra être élevé pour permettre une évacuation rapide de l’air humide vers l’extérieur ;
  • Son niveau sonore : certains modèles font plus de bruit que d’autres ;
  • Sa consommation électrique : même si l’extracteur d’air est utilisé ponctuellement et pas toute la journée, il peut s’avérer énergivore alors attention à la facture d’électricité ;
  • Ses options : temporisateur, détecteur à infrarouge ou encore capteur d’humidité, à vous de choisir les fonctionnalités qui vous intéressent le plus ! Par exemple, dans une salle de bain, nous recommandons de choisir un modèle qui intègre un capteur d’humidité.

Bien évidemment, le budget que vous pouvez allouer à l’achat de l’extracteur d’air entre également en ligne de compte. Mais comme son coût est moins élevé que celui de la VMC simple flux, nous vous conseillons tout de même de choisir un modèle dont les performances ne vous décevront pas : oubliez le premier prix et choisissez un aérateur de bonne qualité !

Besoin d’aide pour trouver votre extracteur d’air ?

Si vous avez besoin d’aide pour choisir votre aérateur ou que vous voulez des conseils pour bien choisir l’emplacement de votre extracteur d’air, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel qui pourra également se charger de l’installation. 

De plus, même si vous ne pouvez pas installer une VMC simple ou double flux dans votre logement, des conseils pourront vous être donnés pour améliorer la qualité de l’air dans votre habitation. Par exemple, en plus de l’extracteur d’air, le professionnel pourra peut-être vous recommander l’achat d’un déshumidificateur pour la salle de bain. Et pour les pièces de vie, un purificateur d’air ou un ventilateur de plafond pourront s’avérer judicieux pour retrouver un air plus sain chez vous !

Quelle que soit la configuration de votre habitation, il est toujours possible d’améliorer le système de ventilation à condition d’avoir à sa disposition des conseils personnalisés de la part d’experts : n’hésitez pas à contacter un professionnel de la ventilation pour en savoir plus !