Pourquoi et comment déshumidifier sa cave ?

Même si vous n’avez jamais mesuré le taux d’hygrométrie de votre cave, vous savez que votre sous-sol est humide. Moisissures, mauvaises odeurs et parfois même gouttelettes sur les murs… les signes ne trompent pas ! 

La présence d’humidité vous gène, car vous aimeriez entreposer des affaires dans votre cave sans risquer de les abîmer ? Vous envisagez de transformer votre sous-sol en lingerie ou même en bureau et ce n’est pas possible tant qu’il y a ce problème d’humidité ? 

Découvrez nos conseils pour déshumidifier et assainir votre cave !

Pourquoi votre cave est-elle trop humide ?

Qu’une salle de bain soit humide, cela ne vous semble pas très étonnant : après tout, vous y prenez une longue douche par jour et parfois même un bain. Mais vous ne comprenez pas comment le sous-sol peut être humide… Après tout, il n’y a pas de point d’eau !

Il existe 2 principales explications au taux d’humidité trop élevé dans une cave :

  • Les infiltrations de l’eau de pluie : dans ce cas bien précis, les murs se fissurent et deviennent poreux ;
  • Les remontées capillaires : on peut les observer au niveau des fondations, car ici, l’eau remonte dans les murs.

En plus, les caves ne sont généralement pas très bien ventilées : s’il n’y a pas de fenêtres ou de grilles d’aération, l’air ne peut pas circuler et donc se renouveler. 

Comment déshumidifier son sous-sol ?

C’est un fait, votre cave est humide et vous cherchez une solution pour rendre possible son assainissement. 

Nous allons vous lister quelques solutions, qui peuvent être complémentaires, mais bien évidemment, il faudra que vous fassiez un choix en fonction de l’ampleur des dégâts. S’il s’agit d’un petit problème d’humidité, l’utilisation d’un déshumidificateur pourra se révéler suffisant, mais pas s’il y a des infiltrations d’eau de pluie et que vos murs sont très abîmés. 

L’installation d’un système de ventilation efficace pour assainir sa cave

Si vous n’en pouvez plus de l’humidité de votre sous-sol, nous vous conseillons de trouver une solution pour que l’air vicié puisse être chassé à l’extérieur du logement, puis remplacé par de l’air frais. 

Il est possible de créer un courant d’air en faisant installer des grilles d’aération au niveau du sol et du plafond, mais le plus efficace est encore la VMC. La ventilation mécanique contrôlée, simple ou double flux, va permettre un renouvellement efficace de l’air dans votre cave, ce qui aura forcément un impact sur le taux d’humidité de la pièce. 

L’utilisation d’un déshumidificateur

En complément du système de ventilation, vous pouvez également placer un déshumidificateur d’air dans la pièce. Le rôle de cet appareil est très simple : c’est un absorbeur d’humidité.

C’est grâce à un équipement comme le déshumidificateur d’air qu’un assèchement des pièces les plus humides comme la cave est possible. Bien évidemment, pour absorber efficacement l’humidité, il faut que l’appareil soit adapté au volume de la pièce : si le déshumidificateur n’est pas assez puissant, les résultats seront mitigés.

Attention tout de même, car le déshumidificateur électrique n’est pas forcément suffisant quand les infiltrations d’eau de pluie et les remontées capillaires sont trop importantes. 

Si vous avez besoin d’aide pour trouver le déshumidificateur d’air qui convient à votre pièce, n’hésitez pas à découvrir nos comparatifs ou à vous faire conseiller par un professionnel ! 

Faire appel à un professionnel pour lutter contre l’humidité du sous-sol

Si malgré une meilleure ventilation et l’installation d’un déshumidificateur d’air puissant, votre cave reste toujours aussi humide, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour assainir votre sous-sol. 

Celui-ci pourra faire un état des lieux et vous proposer la solution adaptée à votre problème d’humidité :

  • Si ce sont des remontées capillaires qui posent souci, il faudra traiter les murs en injectant une résine imperméabilisante ;
  • Si ce sont des infiltrations d’eau de pluie qui expliquent l’humidité ambiante, l’installation d’un drainage à l’extérieur du logement sera nécessaire.

Pour améliorer l’étanchéité du sol, vous pourrez appliquer une résine de type époxy au niveau des joints. L’installation d’une pompe immergée est également une solution à envisager.

Le professionnel qui vous accompagnera pour l’assèchement de votre cave vous proposera sans doute de faire installer un système de ventilation performant s’il n’y en a pas encore dans votre sous-sol : vous gagnerez en qualité de l’air et vous n’aurez vraiment plus peur d’entreposer des affaires dans votre cave !

Faut-il vérifier le taux d’humidité de sa cave ? 

Il n’y a pas de ventilation dans votre cave et vous n’utilisez pas de déshumidificateur d’air ? Pour autant, vous n’avez pas l’impression que la pièce soit très humide. Tant qu’il n’y a pas de remontées capillaires ou d’infiltrations d’eau de pluie, l’air de votre sous-sol devrait rester sec.

Cependant, nous vous conseillons de vérifier de temps en temps l’humidité de la pièce avec un hygromètre : bien souvent, on se rend compte du problème d’humidité un peu trop tard, quand il est déjà bien installé. Au moindre doute, il est toujours préférable de calculer le taux d’humidité de la cave avec un appareil adapté.

Et pour que la qualité de l’air soit bonne dans le sous-sol, nous vous recommandons tout de même d’améliorer la ventilation de cette pièce. Idéalement, il faut que toutes les pièces de votre logement soient bien ventilées : c’est important pour que l’habitation reste en bon état, mais également pour préserver la santé des personnes qui vivent dans votre foyer.