Ventilation ou hotte dans la cuisine : quel est le bon choix ?

Vous cherchez à améliorer le système de ventilation de votre logement et pour votre cuisine, vous hésitez entre plusieurs solutions afin de renouveler l’air ? Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur l’amélioration de la qualité de l’air dans une pièce humide comme la cuisine :

  • Pourquoi est-ce si important ?
  • Quelle est la solution la plus efficace entre la ventilation et la hotte de cuisine pour faire circuler l’air ? 
  • Et quelles sont les alternatives qui existent ?

Pourquoi la ventilation de la cuisine est-elle aussi importante ?

Comme pour toutes les autres pièces humides de la maison, il est nécessaire de donner une grande importance au système de ventilation que vous allez faire installer dans votre cuisine. 

À chaque fois que nous cuisinons, voici ce qu’il se passe :

  • Des mauvaises odeurs apparaissent ;
  • De la vapeur d’eau s’échappe et dans certains cas, de la condensation peut se créer à cause de l’humidité ambiante et de la température des murs ;
  • De la graisse se dépose sur les murs, le mobilier de cuisine ainsi que sur les appareils électroménagers.

C’est pourquoi l’installation d’un système de ventilation est aussi important dans la cuisine. Celui-ci permet à la fois d’éliminer l’air vicié et de faciliter le nettoyage de la cuisine. 

Quelle solution pour une circulation de l’air optimale dans ma cuisine ?

Vous hésitez entre la ventilation ou la hotte de cuisine pour améliorer l’aération de la pièce ? Découvrez les différentes solutions qui s’offrent à vous, ce qui vous permettra de prendre la meilleure des décisions pour votre logement ! 

La ventilation naturelle

Dans la cuisine, la ventilation naturelle est seulement efficace dans le cas où une fenêtre peut être placée à proximité de la plaque de cuisson et/ou du four. Ouvrir la fenêtre permet ainsi de créer un courant d’air, indispensable pour évacuer l’air vicié. 

C’est une solution qui a ses limites, car en hiver, on peut hésiter à ouvrir la fenêtre pour aérer, par crainte de faire entrer le froid. Au final, la ventilation naturelle est une solution à envisager en complément d’un autre système de ventilation !

La VMC

La VMC, autrement dit la ventilation mécanique renforcée, est une solution très souvent utilisée dans les cuisines. Elle permet de créer une ventilation artificielle dans la pièce : plus besoin d’ouvrir la fenêtre pour permettre l’aération de la pièce, car la VMC s’en charge ! 

L’atout de la VMC, c’est qu’elle peut être installée dans toutes les pièces de la maison, pas uniquement la cuisine ou la salle de bain : pour éliminer une bonne partie des polluants qui se trouvent dans l’air de son logement, il n’y a pas plus efficace ! 

Après, la question qui se pose, c’est quelle VMC choisir ? Car il en existe plusieurs sortes :

  • La VMC simple flux qui permet uniquement d’expulser l’air vicié : l’air frais qui provient de l’extérieur peut entrer dans la maison, mais uniquement grâce aux ouvertures qui se trouvent au niveau des portes et des fenêtres ;
  • La VMC double flux est plus performante, car en plus de permettre l’élimination de l’air vicié, elle fait entrer de l’air frais dans le logement. Pour limiter les déperditions de chaleur quand il fait froid dehors, il est intéressant de noter que l’air sain provenant de l’extérieur est préchauffé par le système de ventilation.
  • Enfin, la VMC hygroréglable est un système intéressant pour ventiler une pièce comme la cuisine, car elle se met uniquement en route lorsqu’elle détecte un certain taux d’humidité : et ça, c’est très malin pour faire des économies d’énergie. 

La hotte de cuisine

Et qu’en est-il de la hotte de cuisine ? C’est un appareil qui est tout simplement incontournable dans la cuisine : installé juste au-dessus des plaques de cuisson, il aspire les émanations qui se développent quand on cuisine. Vapeur d’eau, mauvaises odeurs, rien ne lui résiste ! 

Il existe 2 principaux modèles :

  • La hotte sans évacuation : l’air est filtré avant d’être renvoyé dans la pièce ;
  • La hotte avec évacuation :  l’air vicié est expulsé vers l’extérieur de l’habitation grâce à un conduit.

Quelle est la meilleure solution pour augmenter la ventilation de sa cuisine ? 

Une hotte de cuisine combinée à la ventilation naturelle est une bonne solution pour éliminer l’air pollué, mais le plus efficace reste encore de combiner la hotte à une VMC, la ventilation naturelle étant un petit + pour aérer la pièce. Pour bien choisir, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui pourra vous recommander une solution en fonction des possibilités dans votre cuisine ainsi que de votre budget. 

Le bon réflexe : aérer sa cuisine quotidiennement !

Quel que soit le système de ventilation choisi pour la cuisine, il est important de garder le réflexe d’aérer quand c’est possible. Par exemple, en été, lorsque les températures sont clémentes, vous pouvez ouvrir la fenêtre lorsque vous cuisinez. Ainsi, vous faciliterez l’évacuation de l’air vicié

Bien évidemment, en hiver, ce n’est pas toujours possible à cause du froid. D’où l’importance d’avoir une hotte de cuisine et/ou une VMC dans cette pièce pour toujours avoir une solution de renouvellement d’air ! 

Enfin, ne pensez pas uniquement à l’aération de votre cuisine. C’est également un conseil qui doit être suivi pour toutes les autres pièces de la maison : salle de bain, salon, chambres à coucher, bureau… Toutes ces pièces auront une meilleure qualité de l’air grâce à un bon système de ventilation et une aération quotidienne, de préférence avant 9h du matin et après 21h pour limiter l’entrée de la pollution extérieure dans le logement.