Qu’est-ce qu’un absorbeur d’humidité et lequel choisir ?

Savez-vous que pour assurer une bonne santé aux personnes qui vivent sous votre toit, il ne faut pas que l’humidité dans la maison soit trop élevée ? En effet, cela peut causer des maladies respiratoires comme l’asthme et favoriser les allergies. Un taux d’humidité trop élevé, ce n’est pas bon non plus pour les fondations de votre habitation : quand les moisissures et les mauvaises odeurs apparaissent, c’est que l’humidité est déjà bien installée ! 

Pour rappel, l’air ne doit pas être trop humide ou trop sec dans un logement : idéalement, on considère qu’un taux d’humidité compris entre 40 et 60% est acceptable et sans danger pour la santé ou l’habitation ! 

Heureusement, il existe des solutions efficaces quand l’humidité de l’air est trop élevée dans un logement. Par exemple, il est possible d’installer un absorbeur d’humidité : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cet appareil qui permet de lutter contre l’humidité

C’est quoi un absorbeur d’humidité ?

C’est un appareil dont la principale fonction est de réduire l’humidité d’une pièce. Pour y parvenir, il doit absorber l’eau qui se trouve dans l’air en trop grande quantité. 

L’absorbeur d’humidité se compose de 2 parties : un bac avec un tiroir de récupération et un sachet qui contient des sels minéraux (on en trouve également à base de gel de silice sous forme de pastilles ou de galets). Ce sont ces derniers qui se chargent de l’absorption de l’eau présente en trop grande quantité dans l’air. Une fois que le sachet est gonflé, l’appareil ne peut plus absorber l’humidité et il faut donc vider le bac de récupération et se débarrasser de la partie jetable pour la remplacer par une recharge. 

Il est facile de se procurer un absorbeur d’humidité et en plus, c’est un appareil qui ne coûte pas très cher. Il est également simple d’utilisation. Pour régler des petits problèmes d’humidité, cet appareil se révèle très efficace. 

Quelle différence entre l’absorbeur et de déshumidificateur d’air ?

Vous avez mesuré le taux d’hygrométrie dans votre maison et il se trouve que l’air ambiant est trop chargé en humidité ? Vous hésitez entre un absorbeur et un déshumidificateur électrique pour venir à bout de ce problème ? 

En réalité, le déshumidificateur d’air est un absorbeur d’humidité. La différence, c’est qu’il est électrique au lieu de fonctionner avec des recharges de sels minéraux. Le déshumidificateur d’air électrique est donc beaucoup plus efficace, mais en même temps, sont coût est plus élevé.

Pour choisir entre ces 2 appareils, le plus simple est encore de décider en fonction de l’ampleur de vos soucis d’humidité. Si vos pièces humides sont un peu trop chargées en eau, l’utilisation d’un absorbeur sera sans doute suffisant. Mais si les problèmes d’humidité sont plus conséquents, il vaudra mieux se diriger vers un déshumidificateur d’air.

Dans un cas comme dans l’autre, il faut continuer d’aérer son logement matin et soir pendant 15 minutes, quelle que soit la saison. Et l’utilisation d’un système de ventilation (par exemple, la VMC simple ou double flux) est également nécessaire pour permettre un meilleur renouvellement de l’air dans votre maison. 

Comment choisir son absorbeur d’humidité ?

Un air sain et pas trop humide, voilà ce que vous recherchez dans votre logement. C’est pour cette raison que vous voulez opter pour un absorbeur d’humidité. Mais comment bien le choisir ? Voici nos conseils :

  • Pour une petite pièce (moins de 6m2), un mini-absorbeur peut être suffisant ;
  • Pour une pièce moyenne (de 6 à 20m2); un absorbeur d’humidité qui fonctionne avec un sac de cristaux, des galets ou des pastilles sera plus approprié ;
  • Pour une pièce de plus de 20m2 ou une pièce très humide : un déshumidificateur d’air sera à privilégier pour venir à bout de l’humidité ambiante.

Comment bien l’utiliser pour absorber l’humidité ? 

Bonne nouvelle si vous comptez bientôt acheter un absorbeur d’humidité : c’est un appareil qui est vraiment très simple à utiliser. Voici ce que nous vous recommandons :

  • Placez l’absorbeur dans un coin de la pièce trop humide ;
  • Idéalement, cet appareil doit être placé hors de la portée des enfants et des animaux ;
  • Pour une meilleure efficacité, il vaut mieux ne pas poser l’absorbeur d’humidité devant une porte ou une fenêtre ;
  • Vérifiez régulièrement l’état du sachet de sel et du récupérateur : plus la pièce est humide, plus vite vous devrez vider le bac et remplacer le sachet ;
  • Idéalement, videz le contenu du bac de récupération dans les toilettes : c’est sans danger pour les canalisations.

Un dernier conseil : mettez des gants pour manipuler le sachet de cristaux, car le chlorure de calcium qu’il contient est dangereux pour la santé. 

En plus d’un appareil anti-humidité comme l’absorbeur ou le déshumidificateur d’air, n’oubliez pas de bien aérer votre logement pour renouveler l’air : faire entrer de l’air frais chez soi tout en se débarrassant de l’air vicié, ce n’est pas bien compliqué ! Une bonne aération combinée à une ventilation performante vous permettra à l’avenir d’éviter les problèmes d’humidité.

Bien évidemment, si votre habitation est trop humide à cause d’infiltrations d’eau de pluie ou de remontées capillaires, il faudra vous rapprocher d’un professionnel pour trouver une solution durable à ce problème qui a un impact sur l’état de votre bien immobilier et la santé des occupants de la maison.